il est grand temps de rallumer les étoiles de virginie grimaldi

Virginie Grimaldi se rapproche du firmament avec son nouveau roman !

Un an après Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie, Virginie Grimaldi revient chez Fayard avec Il est grand temps de rallumer les étoiles. Pour l’occasion, l’auteur nous embarque à bord d’un road trip familial en Scandinavie. Un voyage qui permettra aux personnages d’évoluer intérieurement et de retisser des liens qui se sont fragilisés avec le temps. Émotion garantie !

Un peu plus près des étoiles…

Anna, mère de 37 ans, croule sous les dettes. Et comme si cela ne suffisait pas, elle perd son emploi dès les premiers chapitres. Comment va-t-elle désormais subvenir aux besoins de ses deux filles qu’elle tente tant bien que mal d’élever seule ? Puisque leur père ne semble plus faire partie de l’équation, il va falloir faire preuve d’imagination pour résoudre ce problème. Un coup dur pour cette femme qui tient plus que tout à ses enfants et à leur bonheur : « Dès leur premier cri, ma vie n’a plus eu qu’un seul but : rendre mes filles heureuses ».

Chloé, lycéenne de 17 ans, est mal dans sa peau. Cette hypersensible recherche désespérément le Grand Amour. Elle est même prête à se livrer aux jeux les plus tordus pour le trouver. Malheureusement, le prince charmant semble avoir déserté sa vie. Ce qui explique sans doute sa propension à se juger en permanence avec une grande sévérité. Face à son mal-être, sa créativité et son empathie ne lui sont pas d’un grand secours : « Tout ce que je ressens est décuplé. Je grouille d’émotions, je fourmille de sentiments ».

Et puis il y a Lily, une gamine hors normes, mais cruellement attachante. Vous tomberez forcément sous son charme ! Impossible de rédiger cette chronique sans rendre homme à quelques-unes de ses expressions loufoques : enlever « une fière chandelle du pied », pleuvoir « comme vache à lait », ne pas y être allé « avec le dos de la main morte », avoir « chair de poulpe », etc.

Ces trois femmes vont partager un camping-car l’espace de quelques semaines. Vont-elles parvenir à retrouver leur entente ? Réussiront-elles à s’accepter et à s’aimer telles qu’elles sont ? Nul n’en doute. Mais ne vous méprenez pas, Virginie Grimaldi sait être là où l’on ne l’attend pas. Si certains éléments du roman peuvent être facilement prévisibles, d’autres sont pour le moins surprenants. Entre deux chapitres, elle aborde des problématiques actuelles avec sensibilité, sans jamais tomber dans le pathos. Comme à l’accoutumée, certains rebondissements nous font l’effet d’un coup de massue. Je ne vous promets donc pas que vous ne verserez pas une petite larme à un moment ou à un autre, mais rassurez-vous votre sourire vous sera rapidement rendu !

Enfin, tout #GrimaldiAddict sait combien il est difficile de refermer un livre de Virginie Grimaldi et de dire au revoir aux personnages qu’il renferme. Alors, pour notre plus grand plaisir, l’auteur effectue plusieurs clins d’œil à des figures emblématiques de ces précédents ouvrages. Nous retrouvons ainsi Marine et Greg (Tu comprendras quand tu seras plus grande) ainsi que Pauline et Jules (Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie). Ces petits rappels sont de véritables madeleines de Proust pour les lecteurs de la première heure. Tout cela vient parfaire un roman déjà bien au-dessus de nos espérances. Plus les romans paraissent, plus la barre est haute pour Virginie Grimaldi. Mais l’auteur parvient toujours à surmonter ces étapes avec brio. Nul doute que son prochain roman sera lui aussi un best-seller et nous ne le manquerons pour rien au monde.

Une citation marquante de ce livre de Virginie Grimaldi ?

« J’aurais voulu vivre une crise d’adolescence explosive, me révolter, m’opposer, me faire remarquer, me tester, me tromper, mais je ne me la suis pas autorisée. Pas de bruit, pas de vagues, je me faisais petite pour qu’on m’oublie. Ne pas en rajouter. Avancer sur la pointe des pieds. Ils avaient assez souffert. Nous avions assez souffert. »

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi
Livre de 396 pages paru le 2 mai 2018 chez Fayard

1 thought on “Virginie Grimaldi se rapproche du firmament avec son nouveau roman !

Comments are closed.