le bois des ombres de barbara dribbusch

Le Bois des Ombres : un page-turner signé Barbara Dribbusch

Avec Le Bois des Ombres, Barbara Dribbusch nous plonge au cœur de l’époque nazie. Paru aux éditions Les Escales, ce roman aux allures de polar est un véritable page-turner. Je vous aurais prévenu : une fois en main, vous ne pourrez plus lâcher ce livre !

L’histoire du Bois des Ombres

Anne Südhausen a quarante-six ans, un métier qui lui confère de grandes responsabilités et pourtant rien ne va plus : son mari vient de la quitter et elle apprend que sa grand-mère Charlotte est décédée. Elle décide alors de quitter Hambourg pour Innsbruck afin d’organiser les funérailles de cette femme qu’elle n’a pas vue depuis près de vingt ans. En arrivant, elle découvre que cette dernière lui a laissé un lourd secret : des journaux intimes qu’elle a rédigés en 1943 lors de son séjour aux « Bois des Ombres ». Rapidement, Anne se rend compte que les deux derniers carnets ont disparu : que contenaient-ils ? qui pourrait bien avoir intérêt à les dérober ? La narratrice décide donc de mener l’enquête pour les retrouver.

L’histoire se déroule sur deux périodes : 1943 et 2014. Les chapitres alternent ces différentes temporalités. Au fil des pages, nous découvrons que Le Bois des Ombres a été le théâtre de terribles événements qui changèrent à jamais la vie de Charlotte. Les questions s’accumulent alors et le suspens est à son comble… Barbara Dribbusch nous offre une intrigue bien ficelée qui ne nous permet pas de voir arriver la fin.

Roman historique ou simple fiction ?

Ce livre nous emmène à la découverte du Bois des Ombres, un étrange établissement à mi-chemin entre le sanatorium et l’hôpital psychiatrique. À de nombreuses reprises, le lecteur peut légitimement se demander si cette histoire est basée sur des faits réels tant le récit est authentique. Barbara Dribbusch précise à la fin du livre que « ce roman est un livre de fiction dont les personnages et l’intrigue ont été inventés. Ils ont néanmoins été étayés par des recherches historiques précises reposant sur le récit de témoins de l’époque et l’étude d’ouvrages, de revues, de films documentaires et de sites Internet ».